Solutions par

Performance

  • Le produit d’excellence à revêtement métallique d’ ArcelorMittal pour la résistance à la corrosion est Magnelis®. C'est une solution à la corrosion dans les environnements les plus sévères, même pour les parties déformées. La composition spécifique du Magnelis® (3% Mg et 3,5% Al) est l'élément clé qui crée une couche stable et durable sur toute la surface et donne des capacités d'auto-cicatrisation aux rives de l'acier, pour les bords non recouverts, rayures et perforations.
  • Indaten® pour les produits plats, et Arcorox® pour les sections,  ce sont des aciers auto-patinables résistant aux intempéries. Les aciers résistant aux intempéries sont très bien connus comme aciers résistants à la corrosion, grâce à l'addition de cuivre lors de la fabrication. La résistance à la corrosion peut être encore améliorée en utilisant du phosphore, sauf pour les plaques épaisses de structure  où il convient d’éviter le phosphure de fer (FeP3). 
  • Les aciers à revêtement organique Granite® HDX, Granite® Storm & Solano® Nature – ces matériaux possèdent une excellente résistance à la corrosion jusqu'à la classe RC5, idéale pour une utilisation externe dans des environnements sévères, comme panneaux sandwich pour toiture et façade, ainsi que pour des applications de toiture comme des tuiles, des systèmes de gouttières et d’eaux pluviales. 
  • Les palplanches peuvent être livrées avec un revêtement spécifique, adapté à l'environnement marin et aux sols.

Résistance à la corrosion

ArcelorMittal Europe a une vaste expérience et une connaissance approfondie du développement d’une offre de produits et de solutions "d’excellence" des aciers résistants à la corrosion dans les environnements les plus sévères.

La corrosion est un procédé électrochimique, dans lequel se crée une pile électrochimique constituée d'une anode qui est réduite au profit d'une cathode. En pratique, des piles se forment lorsqu’un manque d'uniformité apparaît sur la surface, créant des zones d'anode et de cathode, pendant que l'eau agit  comme un électrolyte. Dans ces piles, l'acier se corrode chaque fois qu'il devient l'anode, mais lorsqu’il est la cathode, il reste intact. Des phénomènes de corrosion se produisent sous l'action d'un milieu corrosif qui mène à l'érosion du matériau.

En ce qui concerne l'acier, le résultat peut produire un résultat visible de la corrosion, connu sous le nom de rouille, qui peut entraîner une détérioration de l'aspect extérieur, et finalement une perte des capacités de performance des éléments d’acier ainsi que d'autres composants.

     Magnelis® après 34 semaines d'exposition


Tableau ci-dessous: Classification des conditions ambiantes (ISO EN 12994-2)


    Magnelis® dans les applications agricoles


Le risque de corrosion dépend de l'environnement dans lequel un matériau est utilisé. Les risques de corrosion dans différentes conditions ambiantes ont été classés dans la norme ISO EN 12994. Les classifications commencent à C1 (environnement non-agressif) et montent à C5 (le plus agressif). Des distinctions sont faites entre les environnements intérieur et extérieur.

Contactez nous